Nos valeurs

  • Imprimer
  • Tweet
Nos valeurs

Dès 2002, le conseil d’administration du Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon a tenu a exprimer les valeurs fondatrices du nouvel établissement.

Liberté et engagement

Le Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon est un lieu de liberté et d’engagement où nous recherchons comment toujours mieux répondre aux questions de notre société, comment toujours mieux accompagner la vie. Cet engagement nous conduit à accueillir chaque personne dans ce qu’elle a de plus humain, mais aussi à rester en permanence à la pointe de la technique.

Au-delà des missions du service public hospitalier, définies par voies législative et réglementaire, ces valeurs trouvent une traduction concrète dans les activités du Groupe Hospitalier.

Une approche de l’être humain dans sa globalité

Le Groupe Hospitalier est issu des volontés simultanées des deux œuvres (Fondation des Diaconesses et Fondation Œuvres de la Croix Saint-Simon) d’apporter une réponse sans cesse plus adaptée à la demande – ou à l’attente – des femmes et des hommes qui viennent dans nos établissements. C’est donc l’être humain que nous proposons de prendre en charge, et non seulement la maladie. Le patient est sujet et non objet, fût-ce des meilleurs soins, de compassion ou d’assistance.

Ainsi s’explique, par exemple, notre volonté de diminuer la douleur liée à la maladie elle-même ou aux investigations et traitements que nous pratiquons. Au-delà de la douleur physique, nous tentons d’apporter un soutien psychologique aux patients et à leurs proches. C’est particulièrement le cas en maternité, en cancérologie, en soins palliatifs. Ainsi s’explique aussi notre engagement à respecter la dignité en toutes circonstances, à accueillir chaque individu quels que soient ses repères, ses croyances, ses ressources.

C’est, par exemple, la volonté d’accueillir à la maternité des femmes en situation précaire ou en détresse sociale adressées par les services de protection maternelle et infantile, par le SAMU social ou par les assistantes sociales du secteur. 

Ainsi s’explique également notre volonté de respecter la personne soignée du début de la vie et si besoin jusqu’à la fin de la vie ; pour que l’institution hospitalière n’abandonne pas le patient lorsqu’elle n’a plus de guérison à lui proposer ; pour que la médecine ne s’arrête pas avant la fin. C’est la place, au-delà de l’accompagnement de la fin de vie dans les différents services et de l’unité hospitalière de soins palliatifs, de l’ensemble du réseau qui coordonne les prises en charge des patients en fin de vie : accompagnement des familles, équipes mobiles, intervention au domicile, etc. C’est également le choix d’accompagner ceux qui restent après la mort et le respect des croyances exprimées à cette étape difficile.

Une approche de l’être humain libre et responsable

Quelques décennies d’une médecine toute puissante font parfois oublier la liberté individuelle et fondamentale de chaque personne malade ; liberté qu’elle reprend parfois à notre insu lorsqu’elle interrompt son traitement, lorsqu’elle demande un deuxième avis, qu’elle recommence à boire, à fumer, etc. Nous considérons que le patient ne peut plus être regardé aujourd’hui comme passif et soumis aux décisions médicales. Il doit être informé, pouvoir exprimer sa volonté et – chaque fois que cela est possible – participer aux choix thérapeutiques.

Notre conception de l’être humain libre et responsable trouve également une réalité concrète dans les relations du Groupe Hospitalier avec les salariés et avec les bénévoles qui concourent à la réussite du projet. Ainsi, le dialogue social n’est pas une formule convenue, mais un objectif affiché pour notre organisation : le pluralisme, la démocratie interne et la liberté d’expression sont des richesses pour l’hôpital. Les instances représentatives du personnel constituent un maillon privilégié de ce dialogue.

Une aumônerie à l'écoute des besoins spirituels et religieux de chacun

Le Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon est soucieux de positionner en permanence le patient au centre de ses préoccupations et de lui apporter un soutien humain, spirituel et/ou religieux qui tienne compte des besoins de chacun.

Sur chaque site, une équipe d’aumônerie répond aux besoins spirituels et/ou religieux des patients et de leur entourage.

L’aumônerie est organisée et se vit dans un esprit de collaboration interconfessionnelle. Elle respecte la liberté de conscience et de religion des patients et du personnel de l’hôpital.

Les familles souhaitant faire appel à un représentant de leur culte peuvent obtenir les informations utiles auprès de l’aumônerie.

Une recherche éthique permanente

Notre démarche éthique est un ajustement permanent, parce que les questions qui se posent à nous sont en perpétuelle évolution : l’information du patient, l’interruption volontaire de grossesse et la procréation médicalement assistée, la fin de vie, les soins palliatifs, l’arrêt de vie, l’utilisation du génome, la participation du patient au choix thérapeutique en sont autant d’exemples.

C’est pourquoi le Groupe Hospitalier  Diaconesses Croix-Saint-Simon va poursuivre, pour l’ensemble de la nouvelle structure, l’activité du comité d’éthique mis en place à l'origine à l’hôpital des Diaconesses. Même en l’absence de réponse définitive ou sécurisante, ce lieu pluridisciplinaire nous permet de poursuivre la recherche.

Un comité d'éthique pour veiller à la mise en oeuvre de nos valeurs

Il répond à une nécessité de clarification sur des questions éthiques qui peuvent émaner du Groupe de réflexion éthique (GRE), du Conseil d'administration ou de l'examen de projets de recherche. Enfin, il entend soutenir le développement d'une culture éthique.

Dès la fondation du Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon, son Conseil d'administration a écrit un texte définissant les valeurs de l'établissement (voir ci-dessus). Sa déclinaison et sa mise en œuvre doivent donc être une préoccupation permanente. Le Comité d'éthique peut, en quelque sorte, en être le garant.

Aider la réflexion au quotidien : le groupe de réflexion éthique

Le groupe de réflexion  éthique (GRE) du GH Diaconesses Croix Saint-Simon propose écoute et intervention.

Il a vocation à apporter une aide et un accompagnement pour éclairer le soin dans des situations éthiques complexes. Il est composé de douze professionnels issus de différentes disciplines. 

Les patients, leurs proches, chaque membre d'une équipe de soins ou toute une équipe peuvent contacter ce groupe. 

Pour les patients, les moyens de contacter le GRE sont notamment cités dans le Livret d'Accueil et le livret complémentaire disponibles dans les accueils.

Retour en haut
Site conçu et réalisé par TILD SSII