Rééducation de la coiffe des rotateurs

Rechercher une information médicale

Cet outil recherche parmi les notices d'information médicale produites par les médecins de l’établissement. CONSEILS : > Tapez une partie de mot (au moins 2 lettres). Alphabétique : un des mots du titre commence par la lettre > Si vous ne trouvez pas, essayez avec l'outil de recherche en haut et à droite des pages (recherche dans tout le site).

Index alphabétique
  • Imprimer
  • Tweet
  • jeudi, 15 septembre 2011 13:07
  • Dernière modification le mardi, 25 avril 2017 16:17
  • Écrit par 

    Damien Philippeau, Masseur Kinésithérapeute

    Christine Cheyron, Cadre de santé

    Dr Blandine Marion, Chirurgien Orthopédiste

    Dr Simon Marmor, Chirurgien Orthopédiste

Votre rééducation après réparation de la coiffe des rotateurs de l’épaule.

OBJECTIFS DE VOTRE RÉÉDUCATION

Vous avez bénéficié d’une opération pour une rupture de la coiffe des rotateurs de l’épaule. Ce document a pour but de
vous aider à comprendre les différentes étapes de votre rééducation. Suivie régulièrement, celle-ci permet d’obtenir de
très bons résultats. L’équipe soignante reste à votre disposition pour tout complément d’information.

L’équipe soignante reste à votre disposition pour tout complément d’information.

Immobilisation de l’épaule le 1er mois

Vous êtes immobilisés avec une écharpe coude au corps à conserver jour et nuit pendant un mois.

immobilisation epaule

 

 

 

 

 

 

 

Durée de votre rééducation

La durée de la rééducation varie entre trois et six mois.

Le 1er mois, vous pouvez retirer votre écharpe pour la toilette et faire des mouvements d’auto rééducation. Il est indispensable de prendre vos antalgiques pour ne pas laisser la douleur s’installer.

Objectifs de votre rééducation

Récupérer des amplitudes articulaires de l’épaule optimales et soulager vos douleurs sont les objectifs prioritaires.
Le 1er mois, vous réaliserez seul votre rééducation en faisant les exercices décrits ci-dessous. Vous poursuivrez ensuite votre rééducation avec un kinésithérapeute à raison de 3 séances par semaine pour retrouver une épaule indolente, stable et mobile. Le kinésithérapeute vous guidera tout au long de votre progression.

N’hésitez pas à demander conseil à votre kinésithérapeute si vous avez un doute sur la possibilité de réaliser un mouvement.

RÉÉDUCATION AU COURS DU 1er MOIS

Jusqu’à la consultation du premier mois avec votre chirurgien, vous devez garder l’attelle sauf pour les séances de rééducation ou faire sa toilette. Vous ne pouvez donc pas encore utiliser votre bras opéré.

Important : à ce stade, tout port de charge est interdit.

L’épaule est une articulation fragile pour laquelle vous devez absolument respecter les deux principes suivants :

  • jamais de douleur
  • ne jamais forcer

Que pouvez­vous faire seul ?

Seuls les mouvements expliqués ci-dessous sont autorisés. Vous les réaliserez une première fois avec le kinésithérapeute. Il est important de les effectuer plusieurs fois par jour tout au long de votre rééducation.

Exercice 1 : se décontracter

exo 1

 

 

Placez-vous debout face à une glace. Gardez la tête et la colonne vertébrale bien droites. Une fois les épaules bien relâchées, faites-les bouger vers le haut, le bas, l’avant, l’arrière.

 

 

 

 

  Exercice 2 : le pendule

exo 2

 

 

Cet exercice est une véritable «aspirine»de l’épaule. Penchez-vous en avant, puis faites des petits ronds avec votre bras. Augmentez progressivement la taille des cercles et changez ensuite de sens. Vous pouvez placer une petite bouteille d’eau dans la main (50cl) pour la détente.

 

 

 

 

 

 Exercice 3 : mobilisation main-poignet-coude

N’hésitez pas à bouger votre coude, votre poignet et votre main plusieurs fois par jour. Par exemple, malaxer une balle en mousse. 

DU 1er MOIS AU 3ème MOIS

L’utilisation du bras opéré reste toujours limitée. Cependant, vous pouvez commencer à l’utiliser pour des activités de la vie quotidienne ne demandant pas de force. Le port de charge reste donc interdit.

L’écriture, le travail sur ordinateur, la vaisselle sont progressivement autorisés. Vous pouvez conduire un véhicule dès la huitième semaine pour autant que cela n’engendre pas de douleur.

Retrait de l’attelle

L’attelle est retirée à partir de la quatrième semaine postopératoire après avis de votre chirurgien.

Vous l’ôtez une heure par jour, puis une heure le matin et une heure l’après-midi, la nuit... en veillant à la non apparition des douleurs.

Vous débutez la rééducation avec un kinésithérapeute 3 fois/semaine. Pensez à prendre vos rendez-vous à l’avance.

Que pouvez­-vous faire seul ?

A ce stade de nouveaux exercices vous sont proposés :

Exercice 4 : mobilisation en flexion

En position allongée sur le dos, entrecroisez les doigts de vos deux mains. Remontez doucement vos coudes vers les oreilles en vous aidant de votre bras non opéré. C’est le bras valide qui sert de «moteur», le bras opéré reste inactif.

exo 4

 

 

 

 

 

 

D’autres alternatives sont possibles : assis ou debout.

exo 4 bis

 

 

 

 

 

 

 

Exercice 5 : mobilisation en rotation

Le coude et le poignet posés sur une table, la hauteur de chaise étant bien adaptée pour ne pas avoir l'épaule surélevée, le coude restant fixe, faire glisser l’avant -bras sur le côté et revenir.

 exo 5

 

 

 

 

 

 

Exercice 6 : la contraction musculaire

Commencez à faire travailler l’épaule depuis la position d’élévation en contrôlant activement la descente. Au début il est
intéressant de faire cet exercice coude fléchi à 90° pour diminuer l’intensité de l’exercice.

exo 6

 

 

 

DU 3ème AU 6ème MOIS

Que pouvez-­vous faire ?

Vous pouvez maintenant utiliser votre bras dans la plupart des actes de la vie quotidienne. Le port de charge est permis. Ainsi, dès le troisième mois, le jardinage léger, le petit bricolage et le ménage sont possibles.

Vous avez également le loisir de reprendre peu à peu le sport comme le jogging, le tennis, le golf et la natation (crawl).

Si vous avez mal lors d’un mouvement ou d’un exercice, n’insistez pas car la douleur est le signe que c’est trop tôt.

La consultation à six mois et à neuf mois

La rééducation se poursuit jusqu’au 6ème mois et parfois jusqu’au 9ème mois en fonction de votre vitesse de récupération.
Votre chirurgien évaluera votre récupération à l’aide de tests cliniques.

QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES

Est­-ce normal d’avoir mal ?

Les premiers jours postopératoires sont douloureux. Pour soulager vos douleurs, appliquez de la glace (cryothérapie) sur
l’épaule et prenez le traitement antalgique prescrit en systématique.

La rééducation et les exercices que vous faites tout seul doivent rester en-dessous du seuil douloureux.

Quand reprendre votre travail ?

Si votre emploi est sédentaire, votre arrêt sera d’environ 2 mois. S’il nécessite des efforts physiques, il sera d’environ 4 mois.

Quand recommencer des activités d’entretien de la maison ?

Après 1 mois.

Quand sera ­t-­il possible de...
...conduire à nouveau votre voiture ?

Après deux mois, en vous limitant à de petits trajets.

... refaire du sport et porter des charges lourdes ?

Après six mois.

Les exercices en piscine sont-­ils indispensables ?

Non, mais ils facilitent la rééducation.

Fumer augmente le risque de complications chirurgicales de toute chirurgie.
Arrêter de fumer 6-8 semaines avant l'intervention élimine ce risque supplémentaire.
Si vous fumez, parlez-en à votre médecin, votre chirurgien et votre anesthésiste ou appelez la ligne Tabac-Info-Service au 3989 pour vous aider à réduire les risques et mettre toutes les chances de votre côté.

Télécharger le document d'information sur la rééducation de la coiffe des rotateurs

Retour en haut
Site conçu et réalisé par TILD SSII