Folfiri / Avastin

Rechercher une information médicale

Cet outil recherche parmi les notices d'information médicale produites par les médecins de l’établissement. CONSEILS : > Tapez une partie de mot (au moins 2 lettres). Alphabétique : un des mots du titre commence par la lettre > Si vous ne trouvez pas, essayez avec l'outil de recherche en haut et à droite des pages (recherche dans tout le site).

Index alphabétique
  • Imprimer
  • Tweet
  • jeudi, 15 décembre 2011 12:54
  • Dernière modification le mardi, 07 juillet 2015 15:08
  • Écrit par 

    Dr Isabelle Cojean-Zelek

Cette notice d’information a pour but de présenter votre traitement de chimiothérapie.

Les modalités d'administration

Ce traitement s’administre par des perfusions dans votre chambre implantable (CCI), tous les 15 jours sur une durée d’environ 2h30. Il se poursuivra pendant 48h à votre domicile, avec un diffuseur portable.

Celui-ci sera retiré par une infirmière libérale de votre choix. Nous vous remettrons à chaque cure un set de rinçage du cathéter, nécessaire à votre infirmière.

A ce temps de perfusion, il faut ajouter pour l’Avastin 1h 30 la première fois, 1h la deuxième fois et de 30 minutes pour les cures suivantes. L’Avastin est un anticorps qui réduit la vascularisation des tumeurs, inhibant ainsi la croissance tumorale.

Les effets secondaires

1.Nausées et des vomissements

Un traitement préventif anti-nauséeux vous sera systématiquement administré en perfusion au début de la cure (Zophren, Solumédrol) complété d’un traitement à domicile........................................................... Ceux-ci assurent une bonne protection contre les vomissements, mais peuvent entraîner une constipation. Si malgré tout, des nausées apparaissent vous pouvez prendre en supplément du............................................déjà prescrit.

Ne vous inquiétez pas d’une éventuelle modification du goût, et d’une hypersensibilité aux odeurs. Nous vous conseillons de prendre une alimentation légère, peu grasse, fractionnée et de boire abondamment (du coca éventuellement).

2.Chute des globules blancs

Une chute des globules blancs peut apparaître pendant le traitement. C’est la raison pour laquelle un contrôle sanguin devra être effectué dans votre laboratoire de ville, la veille de votre venue en hôpital de jour. En fonction des résultats, votre cure peut être reportée de quelques jours.

3. Température

En cas de fièvre (supérieure à 38°5) et/ou de frissons, veuillez contacter l’hôpital de jour d’oncologie ou le service d’hospitalisation. Aller dans votre laboratoire de ville et en fonction des résultats, après avis médical, vous prendrez les antibiotiques qui vous ont été prescrits. Vous pouvez prendre du Doliprane (jusqu’à 3 gr /jour), pour faire baisser la fièvre.

4. Alopécie

La chute des cheveux est exceptionnelle.

5.Sensibilité buccale – aphtes

Utilisez le bain de bouche prescrit dès le lendemain de votre cure. Malgré tout si des premiers symptômes apparaissent (picotements, rougeurs, aphtes), prévenez le service. Evitez les aliments qui favorisent l’apparition d’aphtes : gruyère, noix, ananas, aliments épicés et acides.

6. Fatigue

La fatigue est fréquente pendant la chimiothérapie. Elle peut être physique et/ou psychologique. C’est une situation tout à fait habituelle. Adaptez votre rythme et trouvez un nouvel équilibre entre activités et repos. Reposez vous si nécessaire. Des changements d’humeur et une sensation d’irritabilité peuvent survenir. N’hésitez pas à nous en parler. Une psychologue pourra vous rencontrer à l’hôpital de jour.

7. Diarrhées

Des diarrhées peuvent survenir les jours suivants votre cure. Un traitement anti-diarrhéique..................... peut vous être prescrit si nécessaire. N’oubliez pas de nous le signaler.

8. Syndromemain-pied

Celui-ci se traduit par des rougeurs et/ou brulures de la paume des mains et/ou de la plante des pieds, et par une desquamation des extrémités et des crevasses. N’oubliez pas de nous le signaler.

9.Hypertension artérielle (pour l’Avastin)

Une élévation de la tension artérielle (TA) a été observée. C'est pourquoi, une surveillance de votre TA sera effectuée avant chaque injection. Si vous êtes déjà suivi(e) pour une hyper tension artérielle, il faudra surveiller votre TA une fois par semaine entre les cures.

10. Protéinurie (pour l’Avastin)

Un échantillon d’urine vous sera demandé avant chaque injection, pour effectuer un contrôle par bandelette urinaire.

11. Retard à la cicatrisation des plaies (pour l’Avastin)

L'Avastin peur retarder la cicatrisation des plaies. Pour cette raison, on observe un délai d’un mois après toute chirurgie (sauf urgences) avant le traitement.

12. Saignements (pour l’Avastin)

Des saignements de nez ou de gencives peuvent apparaître mais ils sont sans gravité.

Télécharger les pièces jointes :
Retour en haut
Site conçu et réalisé par TILD SSII