Arthrite septique

Rechercher une information médicale

Cet outil recherche parmi les notices d'information médicale produites par les médecins de l’établissement. CONSEILS : > Tapez une partie de mot (au moins 2 lettres). Alphabétique : un des mots du titre commence par la lettre > Si vous ne trouvez pas, essayez avec l'outil de recherche en haut et à droite des pages (recherche dans tout le site).

Index alphabétique
  • Imprimer
  • Tweet
  • lundi, 07 juillet 2008 13:54
  • Dernière modification le mardi, 07 juillet 2015 15:05
  • Écrit par 

    Dr Valérie Zeller

Cette note explicative a pour objet de répondre simplement à la plupart des questions que vous vous posez. Elle ne prétend pas rendre compte de toutes les situations, parfois complexes, tant en ce qui concerne le diagnostic, I'évolution, les traitements, leurs risques, etc...

Qu’est ce qu’une arthrite septique ?

Il s’agit d’une infection (présence d’un microbe) d’une articulation.

C’est une infection grave en raison du risque de destruction de l’articulation et de dissémination de l’infection ce qui justifie une hospitalisation rapide et parfois prolongée.

Quels en sont les symptômes ?

Une articulation infectée se caractérise par une inflammation articulaire intense. La douleur s’installe le plus souvent soudainement, est intense, permanente, et augmentée à la mobilisation. On retrouve un gonflement de l’articulation constant avec une augmentation de la chaleur locale. Il est fréquent d’avoir de la fièvre, des frissons, et une fatigue.

Comment se déclenche une arthrite septique ?

La contamination se fait le plus souvent par voie sanguine (circulation du germe dans le sang) à partir d’un foyer infectieux à distance (plaie cutanée, infection urinaire, infection dentaire...)

Les articulations les plus fréquemment touchées sont : le genou, la hanche, l’épaule et la cheville mais toutes les articulations peuvent être concernées.

Comment faire le diagnostic ?

La ponction de l’articulation : le diagnostic est confirmé en cas d'isolement du germe dans l'articulation. Il est donc indispensable de réaliser une ponction articulaire en urgence avant tout traitement antibiotique avec mise en culture du liquide (qui est généralement trouble voire purulent).

Les autres examens comportent :

  • Une prise de sang complète (hémocultures, NFS, VS, CRP, bilan hépatique et rénal)
  • Des radiographies de l’articulation - Parfois une échographie, un scanner et ou IRM
  • Une biopsie synoviale est nécessaire quand le diagnostic ne peut être affirmé plus simplement.

Comment traiter une arthrite septique ?

  • Par des antibiotiques qui seront administrés initialement par voie intra veineuse puis par voie orale pour une durée prolongée.
  • Par une immobilisation (parfois sans appui autorisé) et une rééducation progressive.
  • Parallèlement, il est nécessaire d’enlever le pus de l’articulation par des ponctions répétées. Dans certains cas, une opération est nécessaire pour réaliser un lavage articulaire voire un nettoyage plus important (synovectomie).

Quelle sera la surveillance ?

Pendant et après le traitement antibiotique, la surveillance s’effectuera par :

  • L’évolution de la fièvre et l’état local de l’articulation
  • Des prises de sang régulières afin de suivre la bonne évolution de l’infection et la tolérance des antibiotiques
  • Des examens radiologiques
Télécharger les pièces jointes :
Retour en haut
Site conçu et réalisé par TILD SSII