Biopsie prostatique

Rechercher une information médicale

Cet outil recherche parmi les notices d'information médicale produites par les médecins de l’établissement. CONSEILS : > Tapez une partie de mot (au moins 2 lettres). Alphabétique : un des mots du titre commence par la lettre > Si vous ne trouvez pas, essayez avec l'outil de recherche en haut et à droite des pages (recherche dans tout le site).

Index alphabétique
  • Imprimer
  • Tweet
  • vendredi, 19 avril 2013 10:25
  • Dernière modification le vendredi, 14 mars 2014 16:03
  • Écrit par 

L’examen qui vous est proposé a pour objectif de réaliser des prélèvements de votre prostate pour en faire une analyse au microscope. S’il en résulte un diagnostic de cancer, votre urologue vous expliquera les différentes possibilités de traitement.
Une biopsie négative ne peut cependant pas exclure définitivement l’existence d’un petit cancer.

LA PROSTATE

La prostate est une glande située chez l’homme sous la vessie et contre le rectum. Son rôle est de
participer à la formation du sperme.


POURQUOI CES BIOPSIES ?


Une anomalie de votre prostate a été détectée par le toucher rectal et/ou votre taux de PSA sanguin est considéré comme anormal. Différentes affections de la prostate peuvent être à l'origine de ces anomalies. L’examen au microscope du tissu prélevé est nécessaire pour établir un diagnostic exact.


L’absence de diagnostic précis et donc de traitement adapté vous exposerait au risque de laisser évoluer une lésion dangereuse, éventuellement cancéreuse ou susceptible de le devenir.


EXISTE T’IL D’AUTRES POSSIBILITES ?


L’examen qui vous est proposé est le moyen le plus simple de prélever des fragments de prostate en évitant une intervention chirurgicale.


EXPLICATION ET PREPARATION DU GESTE


La biopsie consiste à prélever des fragments de prostate (6 à 12 en moyenne) à l’aide d’une aiguille en passant à travers la paroi rectale sous écho ou digito-guidage. Ces fragments sont ensuite envoyés au laboratoire pour analyse.
Cet examen peut être réalisé sous anesthésie locale ou générale ; quoiqu'il en soit, l’inconfort est modéré, les biopsies sont peu douloureuses et en général bien supportées.


Une ordonnance vous est remise pour acheter en pharmacie un traitement antibiotique à prendre quelques heures avant la biopsie. Ce traitement a pour but d’éviter une infection urinaire après l’examen. Parfois un lavement rectal vous sera prescrit en plus, pour éviter la présence de selles dans le rectum.


Si vous prenez un traitement pour fluidifier le sang type aspirine ou anticoagulant, vous devez en informer votre urologue.
Le résultat des biopsies ne sera communiqué par le laboratoire à votre urologue qu’après un délai de plusieurs jours.


SUITES HABITUELLES


Des saignements mineurs sont fréquents durant quelques jours dans les selles et dans l’urine, parfois pendant plus longtemps dans le sperme.


RISQUES ET COMPLICATIONS


Le traitement antibiotique qui vous a été prescrit a pour but d’éviter une infection, même si elle est rare (moins de 2% des cas).
Cependant, si dans les jours qui suivent les biopsies, vous avez de la fièvre au-dessus de 38.5ºC ou si vous avez un malaise, des frissons, ou des brûlures urinaires, un traitement antibiotique complémentaire sera nécessaire. Vous devez alors immédiatement contacter votre médecin traitant ou votre urologue car il existe alors un risque d'infection grave.


Une difficulté à l'émission des urines, voire une rétention complète est rare, mais peut nécessiter un sondage en urgence.
Votre urologue se tient à votre disposition pour tout renseignement.


d'après l'Association Française d'Urologie
Reproduction interdite sans autorisation des auteurs

Retour en haut
Site conçu et réalisé par TILD SSII