L'écho-endoscopie digestive

Rechercher une information médicale

Cet outil recherche parmi les notices d'information médicale produites par les médecins de l’établissement. CONSEILS : > Tapez une partie de mot (au moins 2 lettres). Alphabétique : un des mots du titre commence par la lettre > Si vous ne trouvez pas, essayez avec l'outil de recherche en haut et à droite des pages (recherche dans tout le site).

Index alphabétique
  • Imprimer
  • Tweet
  • vendredi, 19 août 2016 10:28
  • Dernière modification le mardi, 13 septembre 2016 16:26
  • Écrit par 

    Dr Karim CHAOUCHI

Qu’est-ce qu’une écho-endoscopie digestive ?

L'écho-endoscopie est une procédure dans laquelle l'endoscopie est couplée à l'utilisation d'une sonde à ultrasons afin d'obtenir des images échographiques des parois des organes du tube digestif mais aussi d'explorer les structures adjacentes en particulier le pancréas et les voies biliaires. L'utilisation combinée du doppler permet également de visualiser les vaisseaux.

Cet examen est pratiqué sous anesthésie générale. Le patient doit être à jeun depuis 6 heures avant son examen.

Les complications de l’écho-endoscopie sont exceptionnelles. Des perforations, en particulier œsophagiennes, peuvent survenir.

echoendoscopie

 

 

 

 

 

 

 Qu’est-ce qu’une écho-endoscopie haute ?

L’écho-endoscopie est l’examen le plus performant pour étudier la paroi de l’œsophage, de l’estomac ou du duodénum (pour rechercher et analyser des tumeurs bénignes ou malignes) et les organes de voisinage.

Cet examen permet le dépistage de lésions précancéreuses ou cancéreuses du pancréas, de l'œsophage, et de l’estomac, ainsi que des tumeurs bénignes digestives. Elle permet la caractérisation et la biopsie de la plupart des lésions, ainsi que leur stadification très importante pour le choix du traitement ultérieur.

L’écho-endoscopie est également capable de mettre en évidence des calculs biliaires qui ont migrés dans la voie biliaire principale. L’examen est réalisé avant le cathétérisme rétrograde endoscopique permettant lui de retirer le calcul de la voie biliaire principale.

Qu’est-ce qu’une écho-endoscopie basse ?

L’écho-endoscopie peut également être utilisée pour les pathologies recto-anales cancers, fistule…) et dans l’endométriose. Pour les lésions anales ou du très bas rectum, l’exploration est réalisée avec une sonde rigide par les proctologues.

Cet examen ne nécessite pas d’anesthésie générale le plus souvent.

La ponction sous écho-endoscopie

La ponction est réalisée en insérant une aiguille à travers la paroi digestive. Elle permet la réalisation de biopsies au cours de l’écho-endoscopie.

Une aiguille placée à l’intérieur de l’appareil, permet de prélever une carotte de tissus pour l’analyser. La lésion doit être péri digestive accessible par écho-endoscopie. On peut ainsi biopsier des lésions du pancréas, de l’œsophage ou de l’estomac, des ganglions du médiastin.

La ponction sous écho-endoscopie est très utile pour le diagnostic des lésions kystiques notamment au niveau du pancréas. On pourra ainsi à la fois prélever du liquide pour une analyse biochimique et faire en même temps une étude cytologique.

Cet examen est aussi très important pour le diagnostic des lésions sous-muqueuses digestives.

ponction b

 

 

Ponction d'un kyste du pancréas

 Complications de la ponction sous écho-endoscopie

Les risques principaux de la ponction sous écho endoscopie sont la perforation, l'hémorragie, l'infection et la pancréatite. Avant de ponctionner, il faut au préalable avoir réalisé un test sanguin pour vérifier l’absence d’anomalie de la coagulation sanguine. La ponction est accompagnée d’une injection systématique d’antibiotiques.

En cas de ponction, le patient reste hospitalisé 24 heures pour sa surveillance

Autres indications de la ponction sous écho-endoscopie

  • Neurolyse coeliaque : La neurolyse cœliaque consiste en une injection d’alcool pur dans le plexus cœliaque afin de détruire les terminaisons nerveuses. Les cancers du pancréas et la pancréatite chronique sont souvent associés à des douleurs intenses et réfractaires à tout antalgique. Ce geste peut être effectué par écho-endoscopie permettant un contrôle immédiat de la douleur.
  • Drainage endoscopique de pseudokystes pancréatiques : Le drainage endoscopique des pseudokystes du pancréas, lorsqu’ils sont volumineu et compressifs ou infectés guidé par écho-endoscopie, est une technique développée avec comme avantage de visualiser et guider le drainage en temps réel avec précision.

Prendre RDV pour une écho-endoscopie

Cet examen nécessite une prescription médicale d’un gastro-entérologue ou d’un chirurgien, avec le motif précis de l’exploration. Lorsque la prescription est faite par un médecin généraliste, une consultation avec un gastro-entérolgue sera demandée avant l’examen. Seuls les examens urgents sont directement effectués sans consultation préalable.

 

L'écho-endoscopie digestive

Retour en haut
Site conçu et réalisé par TILD SSII