Paris Hospital Fundations

Les différentes prises en charge des infertilités de couples

  • Imprimer
  • Tweet

Les traitements chirurgicaux

Dans des cas précis le traitement sera chirurgical par exemple en cas de trompes bouchées, d’endométriose, ou encore d’anomalies de l’utérus, comme des malformations, des polypes ou des fibromes.

Les traitements médicaux : stimulations de l’ovulation

Souvent en cas de troubles de l’ovulation ou en l’absence de causes précises d’infertilité, un traitement de stimulation de l’ovulation sous contrôle sera tenté dans un premier temps.

En cas d’absence d’ovulation ou de cycles très irréguliers un traitement en comprimés (le Clomid*) est souvent utilisé. Dans les autres cas, on procède à une stimulation par des injections sous-cutanées. La pompe à GN-RH est utilisée en cas d’absence de cycle d’origine cérébrale

     

L’ assistance médicale à la procréation (AMP)

L’AMP comprend tous les traitements par lesquels une manipulation d’ovules, de spermatozoïdes ou d’embryons est réalisée en dehors du corps. Elle pourra vous être proposé, soit d’emblée, soit après quelques cycles d’attente, avec ou sans stimulation de l’ovulation.

      

L’insémination intra utérine (IUU) avec sperme de conjoint (IAC) ou de donneur (IAD)

Le principe est de stimuler l’ovulation avec un traitement oral ou sous cutané pour obtenir un à trois ovules et de bien la contrôler.
Une surveillance par prises de sang et échographies est réalisée deux ou trois fois dans le cycle, pour vérifier le bon effet du traitement et la présence de trois ovules matures au maximum (afin d’éviter le risque de grossesses multiples).

Lorsque les ovules sont matures, votre médecin référent décide du déclenchement de l’ovulation, qui se fait par une injection d’Ovitrelle. Cette injection se fait chez vous, elle est simple à effectuer et indolore. Environ 36h plus tard, le sperme (recueilli au laboratoire par masturbation s’il s’agit d’une IAC) est préparé par les biologistes pour être injecté à son tour, le jour même. Il s’agit d’un geste simple, pratiqué en consultation. Vous pouvez ensuite reprendre immédiatement une vie normale. Vous connaitrez les résultats de cette insémination au bout de 15 jours.

      

Les fécondations in vitro (FIV) avec micromanipulation de sperme (ICSI) +/- (IMSI)

La fécondation in vitro (FIV) consiste à prélever les ovules dans des ovaires stimulés, puis à les féconder au laboratoire, en dehors du corps de la femme (in vitro) avec les spermatozoïdes du conjoint ou d’un donneur. Le ou les embryons obtenus sont ensuite replacés dans l’utérus.

Une stimulation plus forte qu’en insémination est prescrite, avec une surveillance par prises de sang et échographies. Après le déclenchement de l’ovulation qui est le même que celui utilisé pour les inséminations intra utérines, un prélèvement des ovules (aussi appelé ponction) se fait à l’hôpital, par voie vaginale, sous anesthésie locale ou générale, au cours d’une hospitalisation d’une demi-journée. Tous les ovules mûrs sont prélevés et confiés au biologiste qui réalise la fécondation avec le sperme prélevé le même jour.

Ce travail de laboratoire permet d’obtenir en deux à six jours des embryons qui seront replacés ensuite dans l’utérus par le même geste technique que pour l’insémination, c’est donc un geste simple qui se pratique en consultation externe à l’hôpital. Une vie normale peut être reprise immédiatement après ce transfert d’embryon(s). Vous connaitrez les résultats 15 jours après la ponction, il est souhaitable de faire une prise de sang (Bhcg) quels que soient les symptômes, car les saignements en début de grossesse sont fréquents et peuvent induire en erreur.

Lorsqu’il y a peu de spermatozoïdes, la fécondation de chaque ovule par un spermatozoïde peut être réalisée par le biologiste, on parle alors de FIV avec micro injection (ICSI : Intra Cytoplasmic Sperm Injection). Le traitement est le même, c’est la partie se déroulant au laboratoire qui change. Pour les IMSI (Injection intra-cytoplasmique de spermatozoïdes morphologiquement sélectionnés) la sélection des spermatozoïdes est réalisée avec un microscope à fort grossissement qui permet de faire une sélection selon des critères différents de ceux des préparations classiques. Un meilleur résultat est attendu, dans des cas précis, en cas de sélection avec cette technique. 

      

Les transferts d’embryons congelés (TEC) après décongélation

en cours de construction

L'accompagnement psychologique

Le suivi en médecines différentes : acupuncture, homéopathie … : consultez l'onglet "A l'aide"

Les techniques diverses : lâcher prise… : consultez l'onglet "A l'aide"

Retour en haut
Site conçu et réalisé par TILD SSII