Paris Hospital Fundations

Rôle des biologistes

  • Imprimer
  • Tweet

La consultation de biologie

Le premier rôle du biologiste est de vous aider à comprendre ce qui va se passer au sein du laboratoire et de vous informer pour que la tentative se déroule le mieux possible.

Pour cela avant la première ponction, vous aurez un rendez-vous pour un entretien avec un membre de l’équipe biologique au laboratoire Drouot.  RDV au Tel : 01 45 23 10 45

 C’est à cette occasion que vous fournirez au secrétariat du laboratoire toutes les pièces administratives requises pour la complétude de votre dossier.

La secrétaire médicale pourra ainsi constituer votre dossier biologique qui permettra aux biologistes de prendre les décisions au laboratoire.

Cet entretien se déroule en 3 temps :

  • La première partie consiste à recueillir toutes des informations sur votre parcours et les causes présumées de votre difficulté à concevoir.
    • Il est important de vous munir pour cela de vos résultats d’examens (bilan hormonal et examens du sperme ainsi que vos sérologies).
    • En fonction de ces examens et selon l’avis de votre médecin, le biologiste choisira la technique de mise en fécondation des ovocytes qui vous convient.
  • Dans un deuxième temps, nous vous parlerons du déroulement en pratique de la tentative :
    • Les conditions optimales pour le prélèvement de sperme.
    • La mise en fécondation, les différents stades du développement embryonnaire.
    • Les contacts que vous aurez avec le laboratoire pendant la culture embryonnaire.
    • Le transfert des embryons.
    • La congélation possible des embryons non transférés.
    • Les probabilités d’implantation en fonction du stade des embryons.
  • Au terme de cette consultation, vous devrez remplir un consentement pour la technique à utiliser et pour la congélation des embryons. Pour cette raison, nous vous conseillons de venir en couple si cela vous est possible afin de poser toutes les questions avant de signer ce consentement.

Le rôle des biologistes au laboratoire

Une équipe de biologistes du laboratoire Drouot est présente sur le site des Diaconesses dans un laboratoire qui se trouve à l’étage du service de fertilité. Tous les actes techniques sont réalisés sur place.

Nous allons dans un premier temps récupérer les ovocytes qui ont été prélevés au bloc opératoire au cours de la ponction et les mettre dans des conditions de culture optimales.

Nous allons parallèlement effectuer une préparation du sperme qui consiste à sélectionner les spermatozoïdes les plus mobiles.

En fonction de la qualité de cette préparation de sperme nous allons effectuer la fécondation des ovocytes soit par une simple mise en contact des spermatozoïdes et des ovocytes (technique de FIV classique) soit par micro-injection (technique d’ICSI ou d’IMSI)

Chaque étape de ces techniques est effectuée par deux personnes afin de vérifier les identités. Ces contrôles sont systématiquement tracés.

Nous veillerons ensuite aux bonnes conditions de développement des embryons. 

Nous vous contacterons au 2e ou au 3e jour en début de matinée pour vous informer du nombre d’embryons obtenus.

Le jour du transfert sera décidé à ce stade en fonction du nombre et de la qualité des embryons. Le transfert se fait le plus souvent au 3e ou au 5e jour mais on peut aussi le réaliser au 2e et au 6e jour.

Vous en serez averti le jour même vers 9 heures par téléphone pour un transfert en fin de matinée. Il est donc important de rester disponible pour vous déplacer a l’hôpital ce jour-là.

Le stade et le nombre des embryons proposés pour le transfert sont définis par le référentiel de prise en charge élaboré par l’équipe du centre.

Cependant chaque proposition est analysée par le biologiste et le médecin qui va effectuer le transfert en fonction des données de votre dossier.

Nous vous ferons une proposition que nous considérons la plus appropriée pour obtenir la grossesse juste avant le transfert.

Au final, c’est vous qui déciderez, vous avez la possibilité de diminuer le nombre d’embryon à transférer.

Les embryons non transférés peuvent être congelés par vitrification le jour du transfert s’ils sont de qualité suffisante pour résister à cette congélation.
Si ce n’est pas le cas nous allons les garder en culture au laboratoire jusqu’au 6e jour. Ils peuvent être congelés s'ils sont évolutifs jusqu’au stade d’implantation.

Si nous avons pu congelé des embryons, le laboratoire Drouot vous fera parvenir dans les 10 jours un contrat de congélation.

Retour en haut
Site conçu et réalisé par TILD SSII