Urologie

  • Imprimer
  • Tweet
Urologie

Service d’urologie

Prise en charge des maladies de la prostate, de la vessie, du rein et des organes génitaux masculins.

Chirurgie mini-invasive avec ou sans assistance robotique (robot Da Vinci SI).

Pathologies prises en charge

Les soins sont concentrés autour de thèmes d'excellence avec pour principe premier de mettre le bien être et la sécurité de la personne soignée au centre de notre pratique urologique.Dr Bertrand Guillonneau, chef de service

 

La cancérologie urologique

Elle concerne les cancers de la prostate, de la vessie, du rein, du testicule, des organes génitaux externes masculins et les tumeurs du rétro péritoine, en particulier les sarcomes et les tumeurs surrénaliennes.

Cette expertise est acquise par des chirurgiens du service d’Urologie dédiés à ces pathologies cancéreuses et qui sont à même de proposer la technique opératoire qui convient le mieux au patient et à sa tumeur. Ils travaillent en collaboration étroite avec les médecins du Service d’Oncologie de l’hôpital, les radiothérapeutes et les anatomo-pathologistes dans le cadre d’une approche multidisciplinaire, garante de qualité.

Les troubles de la statique pelvienne féminine et les troubles mictionnels féminins

Ils sont évalués de façon globale dans le service d’Urologie par des chirurgiens dédiés qui collaborent étroitement avec les chirurgiens gynécologues du Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon.

La lithiase urinaire

Le traitement de la lithiase urinaire est du domaine de l'endo-urologie, réalisée par des urologues qui ont cette expertise, que ce soit dans le cours de l'urgence (colique néphrétique) ou de façon programmée. Grace à la miniaturisation des appareils d'endoscopie (urétéroscopie souple) et l'efficacité des nouvelles technologie de destruction des calculs (Laser Holmium), le traitement est très efficace au cours d'une hospitalisation courte, le plus souvent ambulatoire.

La collaboration avec un centre expert du métabolisme rénal permet après analyse poussée de réduire ou prévenir la récidive.

Les troubles mictionnels masculins et l'adénome prostatique

Ils sont pris en charge dans le service, de leur évaluation à leur traitement, qu’il soit médical ou chirurgical, avec les techniques éprouvées et validées, en particulier la vaporisation de l'adénome par les techniques laser "KTP".

Traitement de l'hypertrophie bénigne de la prostate par laser Green Light®

Photovaporisation par Laser Greenlight

Le laser GreenLight® est installé au bloc opératoire du groupe hospitalier Diaconesses  Croix Saint-Simon depuis 2008. Le générateur (au premier plan à droite), renouvelé en 2010, est le dernier modèle XPS d’une puissance de 180 watts.

Cet équipement permet de traiter la plupart des hypertrophies bénignes de la prostate (adénome).
La chirurgie PVP laser (photovaporisation)  est l’alternative efficace et moins invasive comparée aux méthodes plus traditionnelles de prise en charge chirurgicale des troubles urinaires induits par une hypertrophie de la prostate.

Moins de pertes sanguines

Du fait d’une vaporisation des tissus plutôt qu’une section ou un « grattage » de la glande, il y a moins de pertes sanguines – ce qui en fait une procédure de choix pour les hommes qui ont des troubles de la coagulation sanguine, des médications perturbant la coagulation ou des patients qui refusent le risque de transfusion sanguine (Témoins de Jéhova).

Une technique éprouvée

L’expérience du département d’urologie concernant cette technique est  une des plus importante en France avec une cohorte d’environ environ 400 patients traités et suivis depuis 2008.

Cette expérience, avec le recul, nous permet de traiter certains patients en chirurgie ambulatoire, sans aucun sondage urinaire post-opératoire.


Pour en savoir d’avantage :

L’andrologie

Elle est prise en charge par un chirurgien urologue spécialiste qui prend en charge les dysérections, primaires ou consécutives à des maladies ou des traitements médicaux, chirurgicaux, ou radio thérapeutiques. Il prend en charge, en collaboration avec le Centre de Fertilité du Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon, la stérilité masculine dans une approche globale.

L’urologie générale

Elle est prise en charge par des urologues dédiés afin de répondre aux missions de service public et d’hôpital de proximité qui sont celles du Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon.

Unité de soins continus et urgences

Directement au sein du service, une unité de soins continus de quatre lits est dédiée aux soins post-opératoires des patients ayant subi une intervention chirurgicale justifiant un suivi médical plus attentif.

Une permanence des soins est assurée avec accueil 24 heures/24 des urgences urologiques (Site Avron – Urgence médico chirurgicales).

Ce service fait partie du pôle plancher pelvien.

Chef de service

Dr Bertrand GUILLONNEAU 

Cadre de santé

Sylvie JOIE

Secrétariat

  • Tél. : 01 44 74 10 56
  • Fax : 01 44 74 10 41
  • Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Chirurgiens

Chirurgiens consultants

Assistant

  • Dr Nicolas HUGUES
    Urologie générale et lithiase rénale

Conseils pour faciliter la prise de rendez-vous

Lors de la prise de rendez-vous, bien préciser s’il s’agit d’une cystoscopie, d’une biopsie de la prostate ou d’une consultation classique.

Penser à apporter la lettre de votre médecin traitant en cas de première consultation.

Penser à apporter vos examens ou à les récupérer même si ils ont été fait au sein du Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon.

Notices d’information patient

  • Le cancer de la prostate
  • La biopsie prostatique
  • Tumeurs et cancer du rein
  • Le cancer de la vessie
  • Les tumeurs de la vessie
  • Détection des tumeurs vésicales par immunofluorescence Hexvix
  • Cystectomie (ablation de la vessie)
  • Cystoscopie (voir dans la vessie)
  • L'orchidectomie
  • Le traitement de l'hypertrophie prostatique bénigne par le laser GreenLight®
  • L'incision cervico-prostatique
  • Les fuites urinaires chez la femme
  • La mise en place de bandelettes sous urétrales de type TOT ou TVT
  • La neurostimulation et la neuromodulation

L'enseignement

L'enseignement des Etudiants en Médecine et Internes des Hôpitaux est assuré dans le cadre d’une convention avec l’Université PARIS VI Pierre et Marie Curie. L'enseignement des Etudiants Infirmiers est assuré en collaboration avec diffrents IFSI d'Ile de France. Le service reçoit des visiteurs étrangers qui viennent observer des techniques innovantes développées et utilisées par les chirurgiens.

Le service participe régulièrement à sa mission d’enseignement dans le cadre de la Formation Médicale Continue au cours de réunions et de congrès nationaux et internationaux.

 La recherche clinique

Base de l’activité médicale, la Recherche Clinique permet d’évaluer les pratiques et d’améliorer le résultat de notre prise en charge des maladies urologiques. Les données tirées de nos bases de données permettent de répondre aux questions médicales afin d’améliorer en retour la qualité de nos pratiques pour une Urologie plus sûre et plus efficace pour le patient. Cette recherche clinique peut devenir le sujet de communications aux congrès nationaux et internationaux et de publications dans des revues spécialisées françaises ou internationales.

Retour en haut

Rechercher une information médicale

Index alphabétique

Parcours patient : cancer de la prostate

Site conçu et réalisé par Tchap SSII