Paris Hospital Fundations

Les Diaconesses expérimentent le type 1+

  • Imprimer
  • Tweet
  • mardi, 18 février 2020 10:34
Les Diaconesses expérimentent le type 1+

|||

Du nouveau pour notre maternité qui a rejoint un programme d'expérimentation de l'Agence Régionale de Santé

Pour favoriser la proximité mère-enfant pour les bébés nécessitant des soins appropriés spécifiques durant l’hospitalisation, l’ARS, Agence Régionale de Santé, a lancé en juillet dernier un programme d’expérimentation d’un nouveau type de maternité : le 1+.

 

Notre maternité est depuis toujours très investie dans l’optimisation de la qualité des soins. Elle s’est donc naturellement constituée partenaire de l’ARS dans ce projet, en créant une unité Kangourou selon un cahier des charges précis et en participant au groupe de travail d’évaluation du projet. Il s’agit là d’un travail collaboratif impliquant le personnel soignant, soutenu par les pédiatres avec l’appui de la Direction Générale, le Département de l’Information Médicale et la Direction de l’Organisation du Travail.

 

Comment les unités Kangourou donnent-elles la priorité au lien mère-enfant ?

La méthode kangourou, mise au point en 1978 en Colombie, s’appuie sur le peau-à-peau et l’allaitement à la demande pour favoriser la prise de poids du bébé. Elle a depuis largement fait ses preuves, et est aujourd’hui plébiscitée notamment pour les bébés un peu fragiles à la naissance. C’est le nom qu’on donne désormais aux unités destinées, au sein des maternités, à apporter des soins spécifiques à certains bébés qui en ont besoin.

 

Hélène Ostermann, sage-femme cadre supérieur du pôle Maternité Fertilité cadre

Dr Thierry Harvey, chef du service de maternité

Dr Samia Ishak, pédiatre

Retour en haut
Site conçu et réalisé par TILD SSII

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt sur votre ordinateur de cookies

En savoir plus