Paris Hospital Fundations

Journal Santé Paris-Est

Alice HENRY-TESSIER

Alice HENRY-TESSIER

Cancer de la prostate : Drs Guillonneau et Sebe dans le Magazine de la santé

 A travers un reportage au Groupe Hospitalier, le magazine de la santé se pose la question s'il faut surveiller ou opérer le cancer de la prostate ?
Le reportage interviewe Pr Sebe et un de ses patients qui est surveillé depuis 12 ans pour un cancer de la prostate, puis suit Dr Guillonneau en train d'opérer une prostatectomie. Les deux chirurgiens expliquent leurs choix de ne pas opérer systématiquement.

 

En savoir plus...

Thierry Harvey sur le plateau des Maternelles

|||

Dr Thierry Harvey, chef du service maternité / fertilité était l'invité de l'émission "La maison des maternelles" du mardi 24 octobre diffusée sur France 5 pour discuter autour du thème "Chaque accouchement est unique". L'un des reportages d'illustration a été tourné à la maternité du Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon lors d'un accouchement avec la sage-femme Gaëlle Deval.

Voir le replay de l'émission

En savoir plus...

La maternité des Diaconesses (Paris) n'utilise pas de Cytotec lors des accouchements

Paris - 19/10/17

Le laboratoire Pfizer vient d’annoncer que le Cytotec (misoprostol), destiné au  traitement de l'ulcère gastrique, sera retiré du marché français en 2018, en raison d’une utilisation détournée en obstétrique. En effet, ce médicament serait utilisé par des établissements de santé pour accélérer les contractions utérines dans le cadre d’accouchements.

La Maternité des Diaconesses communique qu’elle n’utilise pas et n’a jamais utilisé le Cytotec pour déclencher les accouchements.

En cas de déclenchement du travail, seuls l’ocytocine (hormone naturellement produite par le corps humain) ou le Propess (dinoprostone) sont utilisés.

Dans cette maternité, le Cytotec (misoprostol) est utilisé uniquement dans la gestion médicale des fausses couches et les interruptions médicales de grossesses (IMG), conformément aux recommandations du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français  (CNGOF).

Dr Thierry Harvey, chef de service du pôle maternité/fertilité

En savoir plus...

Visitez une prostate géante au Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon

Paris – 20 septembre 2017 – A l’occasion de la Journée européenne de la Prostate, le Groupe Hospitalier Diaconesses Croix-Saint Simon organise une journée d’information pour le grand public sur les pathologies de la prostate.

En savoir plus...

Le Point 2017 : un palmarès exceptionnel pour le Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon

|||

Avec sept spécialités sur le podium dont quatre en première position au classement national, le Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon conserve sa position parmi les meilleurs ESPIC* de France. En 47e position dans le palmarès général sur 1400 établissements, le Groupe Hospitalier est le 9e meilleur établissement hospitalier sur Paris.

La prise en charge de l’incontinence urinaire en tête du palmarès

La prise en charge de l’incontinence urinaire a grimpé de 10 places pour se trouver en première position du classement national.

La chirurgie digestive conforte ses premières places

Pour la deuxième année consécutive, le GH est également premier dans la prise en charge des hernies de l’abdomen.

L’établissement se place en deuxième position au niveau national en proctologie et dans la prise en charge de la vésicule biliaire.

La chirurgie orthopédique toujours en première position

Depuis plus de 10 ans, le GH reste toujours en première place toutes catégories confondues sur la prise en charge de la prothèse de hanche. La chirurgie du pied est également première.

Pour la prise en charge de la prothèse du genou, il est en troisième position au niveau national mais premier sur Paris.

La cancérologie progresse fortement dans le classement

Les différentes spécialités de cancérologie du GH ont monté de 7 à 10 places dans le classement national. Ainsi le cancer de la vessie et le cancer de la prostate sont tous deux en 15e position et le cancer du côlon ou de l’intestin se situe en 12e position.

La prise en charge des cancers gynécologiques est en 30e position, soit un gain de 7 places par rapport à 2016. Le cancer du sein se maintient en 42e position sur le plan national, ce qui est très acceptable si l'on considère que l’établissement ne dispose pas sur place de radiothérapie ni de PET Scan, deux critères du magazine qui le désavantage dans le classement. A noter que le GH est au 1er rang des ESPIC hors centres de lutte contre le cancer dans cette spécialité. 

En savoir plus...

HERNIE OMBILICALE, HERNIE DE LA LIGNE BLANCHE, HERNIE EPIGASTRIQUE

Cette notice se veut informative. Elle n’est pas exhaustive, et surtout pas « normative ». Votre cas personnel peut être différent des cas habituels auxquels se rapporte ce texte. Des informations plus personnelles vous seront fournies par votre chirurgien et votre anesthésiste.

En savoir plus...

Retour en haut de page
Site conçu et réalisé par TILD SSII

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt sur votre ordinateur de cookies

En savoir plus