Paris Hospital Fundations

Incontinence urinaire après prostatectomie

Rechercher une information médicale

Cet outil recherche parmi les notices d'information médicale produites par les médecins de l’établissement. CONSEILS : > Tapez une partie de mot (au moins 2 lettres). Alphabétique : un des mots du titre commence par la lettre > Si vous ne trouvez pas, essayez avec l'outil de recherche en haut et à droite des pages (recherche dans tout le site).

Index alphabétique
  • Imprimer
  • Tweet
  • lundi, 27 juin 2016 11:48
  • Dernière modification le jeudi, 28 juin 2018 10:58
  • Écrit par 

    V. ALLORY, C. CHEYRON, MA. DUCHENET, L. GARCIA, D. PHILIPPEAU, Dr Bertrand GUILLONNEAU 

Télécharger la fiche

CONSEILS ET PREMIERS EXERCICES

Le périnée

 C’est un ensemble de muscles qui participent à la continence anale et vésicale. Sa contraction peut être imaginée par ces phrases : « essayez de retenir les urines ou un gaz » ou « serrez l’anus » sans contracter les fesses.

Attention : « serrer l’anus » est différent de serrer les fesses.

Incontinence_1.jpg

La main contrôle

Vous pouvez également vérifier la contraction du périnée en posant votre doigt entre l’anus et les bourses : vous sentirez cette partie se dérober sous le doigt lors de la contraction. Elle reprend sa place initiale à la détente du périnée.

Les contractions parasites

Il faut éviter, lorsque vous faites travailler le périnée, de contracter en même temps les muscles suivants :
abdominaux : muscles situés à la face antérieure de l’abdomen 
- fessiers : muscles donnant le galbe des fesses 
adducteurs : muscles situés à la face interne des cuisses 

Le ventre et l’intérieur des cuisses doivent rester « souples ». Vous pouvez utiliser vos mains pour vous en assurer.

La respiration diaphragmatique

Le diaphragme (muscle inspirateur) travaille en synergie avec le périnée. Pour apprendre la respiration diaphragmatique et la coupler avec la contraction périnéale, l’exercice suivant est conseillé : 
- Inspirez par le nez (« gonfler les poumons ») en gonflant le ventre 
- Soufflez par la bouche (« vider les poumons ») en laissant le ventre se dégonfler, soufflez en laissant l’air sortir naturellement.

Exercices à réaliser à la maison

Pour les premières séances, installez-vous allongé avec un oreiller dans le dos, les jambes fléchies et les pieds à plat.

 
Incontinence_2.jpg

Chaque exercice doit être répété 5 fois. Nous vous conseillons de réaliser ces exercices quotidiennement à raison de 4 séances dans la journée.

- Exercice n° 1 : Effectuer la respiration diaphragmatique.

- Exercice n° 2 : Contracter le périnée = serrer l’anus.
Comptez 6 secondes en gardant le périnée contracté. 
Relâchez le périnée.
Repos pendant 12 secondes, indispensable pour éviter la fatigue musculaire.
Le temps de repos doit être double du temps de travail.

- Exercice n° 3 : Inspirer en gonflant le ventre.
Pensez à souffler en commençant par le bas du ventre et en contractant le périnée = serrer l’anus.
Relâchez le périnée à la fin de l’expiration. 
Repos pendant 20 secondes.

Vie quotidienne

Pensez à contracter le périnée avant de faire un effort, par exemple lors de ces mouvements : se lever, se pencher en avant (laçage de chaussures), tousser, éternuer, rire…

N’hésitez pas à contracter le périnée le plus souvent possible : par exemple en voiture aux feux rouges, ou devant les publicités de la télé.

 

Retour en haut
Site conçu et réalisé par TILD SSII

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt sur votre ordinateur de cookies

En savoir plus